28 Apr 2014

Il faut mettre en place des mesures souples pour l’accès aux supports de communication » dit Wilgon Berthold Tsibo d’Azur Telecom

Wilgon Berthold Tsibo est Directeur Technique du groupe Azur Telecom, présent au Congo, en Centrafrique et au Gabon. Il partage son point de vue sur le développement de l’accès aux communications en Afrique de l’Ouest. Il fera partie d’un panel sur comment gérer les coûts en maintenant la qualité des services dans un environnement gourmand en data dans la conférence Connecter l’Afrique de l’Ouest à Dakar en juin.

Com World Series: Quelle doit être la priorité principale pour améliorer l’accès aux communications en Afrique de l’Ouest?

Wilgon Berthold Tsibo: Afin d’améliorer l’accès aux communications en Afrique de l’Ouest, il faut mettre en place des mesures souples pour l’accès aux supports de communication : les terminaux et aussi les infrastructures de communication.

Com World Series: Quel degré d’amélioration des réseaux est nécessaire pour offrir un accès fiable au services de data?

Wilgon Berthold Tsibo: L’amélioration nécessaire à mener pour offrir un accès fiable aux services data se situe dans la gestion de la capacité en termes de bande passante pour fluidifier le service et aussi les facilités à mettre en place pour rendre le service plus accessible, même dans les zones reculées.

Com World Series: Comment les réseaux LTE se développent-ils dans la region? Qui sont les leaders et qu’est-ce qui fait de leur stratégie un succès?

Wilgon Berthold Tsibo: Il est clair que les réseaux LTE ne sont pas totalement développés dans la région. 

Com World Series: Quelles sont les derniers  développements dans les services fixes/wireless?

Wilgon Berthold Tsibo: Les derniers grands développements dans les services fixes/Wireless restent principalement le lancement des services 3G dans la plupart des opérations sur place.

Com World Series: Comment les opérateurs peuvent-ils contrôler les coûts pour maximiser leur profitabilité?

Wilgon Berthold Tsibo: Le contrôle des coûts passe par la maitrise des items qui génèrent le plus d’OPEX. A cela, nous allons plus parler des problèmes d’énergie dans les sites. Afin de maitriser des tels coûts, il faut mettre en place un système d’énergie nouvelle avec des panneaux solaires par exemple. Ces systèmes demandent beaucoup de CAPEX à mettre en place, mais peu d’OPEX pour leur gestion.

Com World Series: Quels développements de satellite vont avoir le plus d’impact sur le secteur des communications dans la région? 

Wilgon Berthold Tsibo: Les satellites doivent améliorer la couverture dans la zone en permettant aux bénéficiaires d’avoir un accès rapide à leurs services, sans nécessairement utiliser plus de capacité et de puissance.

Com World Series: Quel est l’impact des technologies de fibre sur le marché de la région?

Wilgon Berthold Tsibo: La fibre optique contribue énormément à l’émergence des services demandant plus de bande passante. Cela est possible de par ses prix abordables et aussi sa facilité d’accès.

Com World Series: Comment les régulateurs et gouvernements soutiennent-ils l’investissement dans les réseaux de la région?

Wilgon Berthold Tsibo: Les régulateurs soutiennent l’investissement dans les réseaux de la région en faisant respecter les cahiers de charge et en mettant en place aussi des mesures de contrôle de prix qui permettent un meilleure compétitivité entre les opérateurs.  

Com World Series: Quelles sont vos attentes pour le salon Connecter l’Afrique de l’Ouest cette année?

Wilgon Berthold Tsibo: Permettre à tous les participants  de profiter des échanges qui y seront faits et aussi élargir le panel des contacts pour un meilleur développement du business de façon multilatérale.